TGSC – Résumé du projet

En général, les cours de langue (L2) mettent fortement l’accent sur la grammaire, mais l’enseignement se limite à expliquer les règles de grammaire et à les mettre en pratique par des exercices simples, souvent mécaniques. (Jean & Simard, 2011; Tomlinson & Masuhara, 2013; Wong & VanPatten, 2003). Cette forme d’enseignement permet aux apprenants de développer des connaissances sur les règles de grammaire qui peuvent être mises en œuvre pour résoudre des exercices simples et des tests écrits (DeKeyer, 1998). Cependant, les connaissances résultant de ces procédures d’enseignement sont généralement insuffisantes pour communiquer couramment et spontanément en dehors de la salle de classe, ce qui est l’objectif fondamental de la formation et le véritable objectif de la plupart des apprenants (par exemple, DeKeyser, 2007; R. Ellis, 2001). Ainsi, bien que les apprenants puissent acquérir une compréhension approfondie des règles de grammaire, leur capacité à les utiliser dans une communication fluide et en temps réel reste souvent très limitée. Une telle capacité sera désignée tout au long du projet sous le nom de «connaissances grammaticales pour la communication spontanée» et définie comme des connaissances grammaticales auxquelles on peut accéder rapidement et avec une maîtrise cognitive pour participer au processus de communication en temps réel et de manière fluide.


Les chercheurs reconnaissent l’importance de développer des connaissances grammaticales pour la communication spontanée (R. Ellis, 2014; Hulstijn, 2007; Loewen & Sato, 2018) et fournissent une assistance / orientation pédagogique (Batstone & Ellis, 2009; DeKeyser, 1998, 2017; Lyster & Sato , 2013; Nassaji, 2017). Il est unanimement admis parmi ces chercheurs que les professeurs de langues (L2) peuvent faciliter le développement des connaissances grammaticales pour la communication spontanée grâce à des activités pratiques impliquant les apprenants dans l’utilisation de structures grammaticales ciblées lors d’interactions communicatives significatives (par exemple, DeKeyser, 2017; R. Ellis, 2014; Lightbown, 2008), respectivement lors des activités de communication pratique ciblées.

 

Groupes cibles

1. Directeurs d’écoles de langues (direct)

2. Professeurs de langues (L2) pour adultes (direct)

3. Étudiants de niveau A2 minimum, selon CECR (indirect)

RÉSULTATS

MANUEL

Un manuel pour les enseignants qui contient un aperçu de la recherche sur le développement des connaissances grammaticales pour la communication spontanée et une compilation d’exemples d’activités et de procédures pouvant être utilisées en classe pour développer ce type de connaissances (à publier et à consulter en ligne ).

Curriculum

un programme et du matériel d’accompagnement pour un court programme de développement professionnel continu pour permettre aux écoles de langues de former leurs enseignants au développement des connaissances grammaticales pour la communication spontanée (accessible et publié en ligne).

Les Participants

Huit prestataires de formation linguistique L2 pour les apprenants de langue L2 (par exemple, des écoles de langues ou des universités) participeront au projet. Les participants directs seront les directeurs d’études (n° = 8) et les professeurs de langues L2 (n° = 36) de ces organisations, ainsi que leurs étudiants.

ACTIVITÉS

1. Recherche sur la manière dont l’enseignement peut faciliter le développement des connaissances grammaticales pour la communication spontanée.

2. Développement du produit intellectuel 1

3. Développement du produit intellectuel 2

4. Pilotage

5. Évaluation

6. Amélioration

7. Dissémination

IMPACT ATTENDU

1. Renforcer la sensibilisation des connaissances grammaticales pour la communication spontanée parmi les enseignants de L2.

2. Amélioration des connaissances théoriques et pratiques sur la manière dont les connaissances grammaticales pour la communication spontanée peuvent être promues en classe.

3. Accès accru au matériel didactique pertinent.

4. Amélioration des compétences de communication des apprenants de langue L2.